Occurrence

Les « rétro QSM »

17 juin 2019

Béatrice Mariotti, Vice-Présidente et Directrice de la Création Générale de l’agence Carré Noir, nous a fait le plaisir de revenir sur les réponses à nos QSM qu’elle a données il y a bientôt 13 ans.

Peut-on tout mesurer ?

2006 : C’est une tendance … La question est plutôt de savoir si l’on doit tout mesurer dans un contexte somme toute assez frileux ? La mesure peut être un outil précieux au service de la créativité et de l’audace, elle n’est hélas pas toujours exploitée à cette fin !

2019 : En quinze ans, la révolution digitale a profondément modifié la donne pour les entreprises, les agences et les consommateurs/citoyens.  Data, agilité du partage et de correction des données, conception collaborative et méthode itérative font désormais partie du quotidien méthodologique. Le flux a changé ! La mesure n’est plus un outil lourd de confrontation entre un point de départ et un point d’arrivée mais une source fluide d’ajustement.

Quel est votre instrument de mesure préféré ?

2006 : Les instruments qui permettent de mesurer l’évolution du taux de transformation avant et après la mise en place d’un nouveau concept point de vente me semblent un bon indicateur de performance en ce sens qu’ils sont, dans un espace-temps donné, la résultante simple d’une alchimie complexe (la mise en résonance d’une multitude de signes et de stimuli).

2019 : Un créatif doit se nourrir de tous types de mesures mais à l’heure des algorithmes, il doit absolument continuer à cultiver un outil majeur : l’intuition.

Pouvez-vous donner un chiffre qui vous caractérise ?

2006 : Sur un plan graphique, j’aime le rythme 3. La cadence en trois temps qui génère une dynamique, une ouverture et une projection vers l’avenir : 1 2 3 …

2019 : Le chiffre 1 et le chiffre 7,7 milliards

• 7,7 milliards d’êtres humains sur notre planète dit l’urgence de nous accorder sur un destin collectif de citoyens du monde.

• 1, illustre l’ère de l’hyper personnalisation attendue par les consommateurs du 21e siècle qui entendent être traités à titre individuel par les entreprises et les marques. Deux chiffres, deux extrêmes intimement liés dans l’équation de notre société.


Nous sommes engagés auprès de :